Outils en ligne
Obtenir une soumission

soumission2Obtenez RAPIDEMENT une soumission en ligne!

Nous contacter

contactSiège social : 450.530.3323
Montréal : 514 335-0331
Sans frais : 1 888 530-3323
Fax : 450.530.3373

Les enjeux de la logistique du dernier kilomètre

Enjeux-Logistique

Les enjeux de la logistique du dernier kilomètre

Le « dernier kilomètre » est une expression qui a pris tout son sens avec l’essor du commerce électronique. En effet, ce dernier a participé à la multiplication des livraisons à domicile ainsi qu’à la réduction des délais.
Tout cela est vite devenu un véritable casse-tête pour les transporteurs, qui rivalisent d’ingéniosité pour trouver des moyens de livraisons toujours plus rapides et plus efficaces.

Cependant, nous sommes encore loin de pouvoir faire face à tous les défis qui se présentent devant nous.

La gestion du dernier kilomètre en réponse aux enjeux logistiques, économiques et environnementaux.

Le « dernier kilomètre » représente une part très importante du transport routier, et ce, à tout niveau. Il concentre plus de 20% du coût logistique total et représente près de 20% du trafic urbain.
Tout cela, offrant au secteur routier un grand nombre d’axes d’amélioration, qu’ils soient économiques, logistiques ou environnementaux.

La multiplication des points de livraisons : un enjeu logistique majeur

L’e-commerce, dans sa logique de satisfaction client, a fait exploser la livraison à domicile. La modification de nos modes de consommations a eu pour conséquence directe, la multiplication des points de vente. Les clients ne sont plus seulement intéressés par l’obtention des produits qu’ils désirent, ils veulent également être livrés directement chez eux, à leur travail, voire même dans des points relais ; méthode bien moins chronophage pour eux.

Tout cela a mené à une densification du trafic dans les villes, le transport urbain de marchandises représentant aujourd’hui près de 20% du trafic urbain total, soit un véhicule sur cinq. Au-delà de la multiplication des véhicules autoroutiers, cette tendance de consommation à modifier le métier de transporteur routier, ceux-ci étant tenus en étaux par les objectifs de performance et par l’augmentation des trajets à effectuer.

Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi la logistique du dernier kilomètre représente, pour le secteur des transports, un enjeu majeur du 21e siècle. On peut donc s’attendre à une révolution majeure dans ce domaine.

La logistique du dernier kilomètre face aux enjeux environnementaux

Comment ne pas aborder l’enjeu environnemental quand on parle du secteur des transports. En effet, la congestion du trafic urbain par les véhicules de livraison a conduit à des externalités très négatives pour l’environnement.
La livraison de marchandises en milieu urbain représente aujourd’hui la majeure partie des émissions de gaz à effets de serre et cela est principalement dû à une gestion non optimale du « dernier kilomètre » : selon L’ADEME, le taux de kilomètres parcourus à vide par les camions de livraison dépasse 25% et le remplissage n’excède que rarement les 67%.

Ainsi, la diminution des temps de trajets, l’optimisation des routes prises et de la vitesse des véhicules ou encore de la répartition des charges sont tant de leviers capables d’améliorer sensiblement les performances du secteur, tout en réduisant son l’impact environnemental.

Les enjeux de la logistique du dernier kilomètre : Un puissant levier économique

Le « dernier kilomètre » concentre à lui seul plus de 20% du coût total de la chaîne de valeur.
L’optimisation de sa logistique représente donc un puissant levier de croissance économique.

La livraison à domicile est un marché qui a bondi de plus de 30% depuis 2010. L’activité du colis devrait dépasser allégrement les 5 milliards de dollars de chiffre d’affaires cette année. Chose qui ne manquera pas d’attirer de nouveaux arrivants sur un marché déjà hautement compétitif : Rappelons que des géants tels qu’UPS ou FEDEX n’en sont pas à leur coup d’essai en la matière et totalisent chacun plusieurs milliards de colis livrés à travers le monde.

Par conséquent, les transporteurs capables d’optimiser parfaitement l’ensemble des segments de leur chaîne de distribution seront en mesure de se démarquer par rapport à ceux qui se contenteront de se reposer sur leurs acquis.

Conclusion

Les prochaines années seront le théâtre de grands changements en ce qui concerne la logistique du « dernier kilomètre » et les commerçants comme les transporteurs devront mettre l’accent sur de nombreux facteurs d’amélioration au niveau organisationnel et environnemental s’ils veulent rester dans la course.

Chez Transport Écono Nord, nous mettons chaque jour notre expertise au service de nos clients. Contactez-nous pour tous vos transports de marchandises.